Guy BeaujardlivresQuand j'entends les talons qui claquent,
j'entends les cerveaux qui se ferment
Louis Lyautey.

L’écrivain Guy Beaujard , instit qui avait dispensé un savoir universel à ses élèves de Tifrit et Ifigha durant la révolution, s’attirant la sympathie du FLN qui l’encouragea par la bouche du colonel Mohand Oulhadj en personne en plein maquis et les foudres des bidasses, m’a gratifié de cette belle philosophie qui fait la part belle à l’humanité dans toute sa splendeur.

J’ai partagé avec des amis des moments intenses d’émotion en sa compagnie durant son retour auprès de ses élèves à Tifrit et Ifigha.
J’ai certes tout fait pour répercuter de la meilleure façon qui soit ce qu’il a fait pour préparer ses élèves à prendre la relève durant l’indépendance et souligner le rôle joué par cette frange d’instituteurs français qui ont fait la guerre à la guerre en assumant avec éthique la mission d’éducateurs envers les enfants de colonisés.
Mais j’étais loin de me douter que j’allais provoquer chez lui ce sentiment d’appartenance à un monde qui a pour frontières les contours du cœur.

Salem HAMMOUM. Enseignant – Journaliste en Grande Kabylie (Bouzguène). Mars 2011

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com